L’essentiel à savoir sur votre veille tarifaire.

Avant de commencer, une définition de la veille tarifaire.

La veille tarifaire est une technique permettant à une entreprise, un distributeur ou une marque de surveiller régulièrement ou en permanence les prix pratiqués par ses concurrents sur le marché.

Il convient de comparer ce qui est comparable : prix TTC ou prix HT, prix avec ou sans frais de port, prix avec ou sans services inclus (ex : Amazon Prime ou Fnac+), prix dégressifs sur les sites B2B, etc.

Dernier point : cette veille tarifaire s’applique sur qui est visible des consommateurs, à savoir les prix de vente. Mais n’oublions pas qu’un commerçant analyse en parallèle ses prix d’achat afin d’optimiser ses marges. La structure des marges est parfois complexe car elle induit des notions du back-office achat et juridique : coefficient commercial, marge sur vente (« marge avant »), RFA, boni, et autres marges conditionnelles (« marges arrières »). Nous verrons cela dans un autre article.

Importance de la veille tarifaire pour une entreprise.

Aujourd’hui, il est important pour les distributeurs et les marques de rester compétitifs. Pour cela, il faut savoir ajuster sa politique de prix sur les produits qu’ils commercialisent. Et ce quelque soit le canal de distribution, que ce soit en magasin ou via Internet. Autrement dit, pour prendre les bonnes décisions, les marques doivent en permanence faire de la veille tarifaire, pour surveiller l’évolution des tarifs pratiqués par les distributeurs de leurs produits. De leur côté les distributeurs doivent surveiller les prix pratiqués de leurs enseignes concurrentes.

La veille tarifaire est donc indispensable pour développer sa stratégie commerciale de manière plus efficace.

Les 6 étapes de la veille tarifaire :

  1. Définition du périmètre concurrentiel
  2. Collecte des données
  3. Correspondance des produits (matching)
  4. Analyse
  5. Prise de décision
  6. Passage à l’action

Etape 1 sur 6 : Définition du périmètre tarifaire

La première étape de la veille tarifaire est de définir son périmètre tarifaire. Retail Shake vous permet de suivre les enseignes ou les marques qui vous intéressent. Pour cela, il suffit de cliquer sur le bouton « SUIVRE ».

Suivre une enseigne (ici l’enseigne Castorama) avec l’outil Retail Shake

Etape 2 sur 6 : La collecte de données

Retail Shake propose une veille tarifaire intelligente. Nos robots scannent en temps réel les pages produits de ses clients et de leurs concurrents sur internet. Notre solution scanne 4500 marques et enseignes.

Par exemple, on trouve sur la photo ci-dessous les fiches produits d’une suspension de la marque Seynave dans 6 enseignes : Leroy Merlin Italy, Leroy Merlin France, Weldom et Brico. 

Les fiches produits d’une suspension de la marque Seynave dans l’outil Retail Shake.

Etape 3 sur 6 : Correspondance des produits (matching)

Notre intelligence artificielle récupère l’ensemble des catalogues produits commercialisés sur le marché. Puis elle établie automatiquement, une correspondances entre ces produits, c’est ce qu’on appelle le product matching. Pour cela, elle utilise les codes barres (GTIN, EAN, UPC), les références fournisseur et la reconnaissance des images. En cas de doute, Retail Shake calcule un score de similarité pour vérification.

Etape 4 sur 6 : L’analyse et vos indices de prix

Retail Shake calcule l’indice de prix pour votre enseigne et celui de vos concurrents. Vous êtes alors informés sur les enseignes concurrentes, le nombre de références communes avec elles ainsi que leurs indices prix.

Sur l’exemple ci-dessous, Retail Shake a calculé 48 indices prix pour Leroy Merlin. On remarque donc que l’enseigne ManoMano à 2828 références communes et un indice prix de +97.86 par rapport à Leroy Merlin.

Retail Shake a calculé 48 indices prix pour l’enseigne Leroy Merlin

Etape 5 sur 6 : Prise de décision

Une fois que l’on a collecté et analysé les informations sur sa veille tarifaire, on a de meilleures connaissances sur son environnement. Cependant, la veille tarifaire brute ne suffit pas pour prendre les bonnes décisions sur le court et long terme. Il faut croiser ça avec des aspects quantitatifs (stock et distribution numérique) et qualitatifs (avis clients, photos et textes, merchandising).

C’est en associant les 4 grands domaines du Marketing mix : produit, prix, communication et distribution, qu’une marque ou une enseigne est en capacité de prendre les bonnes décisions pour assurer son succès ou celui de son produit.

Exemples de prises de décisions liées à la l’analyse de la veille tarifaire :

  • Devoir baisser ces prix afin de rester compétitif.
  • Avoir l’opportunité d’augmenter ses tarifs en restant compétitif mais en augmentant ses marges commerciales.
  • Surveiller ses exclusivités et ses monopoles de distribution
  • Parfois, il sera crucial de renégocier les prix d’achat pour assurer votre compétitivité

Etape 6 sur 6 : Passage à l’action

Enfin, la dernière étape : Le passage à l’action. Le passage à l’action, c’est tout simplement les choses à faire dans le back office (centrale ou magasin). Le changement de prix, le référentiel produit (Product Information Management), ERP (catalogue electronique).

Vous souhaitez optimiser vos gammes, prendre rapidement les bonnes décisions et avoir une photo temps réel de votre espace concurrentiel ?

Mais où sont vos produits?!? 📦🏬

Vous ne savez pas toujours où et comment sont demandés vos produits … Le succès des marrket-places a multiplié les canaux de distribution et Retail Shake est là pour vous aider !  Nous vous proposons de découvrir une nouvelle option pour mieux gérer votre commercialisation.

Nouvelle fonctionnalité

Les produits de votre marque sont commercialisés dans plusieurs enseignes ?

Notre équipe a mis en place une nouvelle fonctionnalité :  un «radar» qui détecte vos produits en temps réel au sein des différentes enseignes. De même, nous vous indiquons où vos produits sont distribués et comment ils sont présentés. 

Enfin, découvrez en images, ci-dessous, comment y accédez ! 

Vous souhaitez optimiser vos gammes, prendre rapidement les bonnes décisions et avoir une photo temps réel de votre espace concurrentiel ?

4 tendances Retail Euroshop 2020

Nous avons eu la chance de participer à cette grande messe triennale qu’est Euroshop à Düsseldorf. C’est *le* salon mondial du Retail. Et c’était une learning expedition organisér par Business France avec nos collègues de Deewee, Alkemics, Alcmeon, Acteos et Belive.

1/ Priorité à l’expérience client

Plus que jamais, les retailers ont compris que les magasins n’étaient plus seulement des points de vente mais aussi des lieux où on pouvait se rencontrer, se restaurer, trouver des produits, des réponses, des services mais aussi du plaisir et de l’étonnement.

L’enseigne Edeka Zurheide propose des corners qui expriment avec force l’identité d’une marque : Haribo, Kinder, Ferrero.
Et… oh surprise… en son sous-sol, le restaurant gastronomique Setzkasten, n°1 de Düsseldorf !

2/ La reconnaissance d’images est prête pour le magasin

… pour payer…

Cette caisse Sunmi propose un paiement par reconnaissance de visage
Payez en cash, QR code ou ‘Face pay’

… pour compter les clients et suivre le trafic en magasin…

… pour surveiller les linéaires, les stocks et ruptures.

Captana par SES Imagotag

3/ Les bornes ne sont plus des gadgets

Combien de fois avons-nous pu voir de bornes ‘test’ en magasin, en panne ou débranchées ? Les cas d’usage sont maintenant clairs sur l’extension d’offre et sur les produits sensibles.

Ici, achat en caisse de cigarettes
… ou de préservatifs, lames de rasoirs et médicaments.

4/ L’information en linéaire devient reine

Voir toutes ces étiquettes électroniques de plus en plus sophistiquées m’a fait penser au monde des jeux vidéos. A l’époque des premières consoles portables, Nintendo avait sorti une Gameboy noir et blanc afin de privilégier l’autonomie et la portabilité. Maintenant, la Switch affiche des millions de couleurs en HD. On peut donc imaginer que ces étiquettes trois couleurs suivront une progression équivalente.

Les étiquettes électroniques deviennent de véritables fiches produits.
L’éventail des possibles devient immense, chez Pricer…
… ou SES Imagotag
L’affichage s’adapte même à la charte de l’enseigne. Ici, une expression très glamour.