MDD & inflation : Le pouvoir des marques de distributeurs

Depuis deux ans, la planète a été confrontée à une série de défis sans précédent, allant de la pandémie de COVID-19 à des conflits armés. Mais parmi les conséquences les plus palpables de ces crises mondiales, il y a un phénomène qui affecte directement les ménages à travers le monde : l’inflation. Les prix des biens de consommation ont grimpé à des niveaux jamais vus auparavant, mettant une pression considérable sur les budgets familiaux.

Dans ce contexte économique tendu, les consommateurs ont dû repenser leurs habitudes d’achat et rechercher des moyens de faire face à l’augmentation des coûts. C’est là que les Marques de Distributeurs (MDD) ont émergé comme des acteurs clés, offrant des solutions économiques et pratiques pour les consommateurs soucieux de leur budget. Les MDD convainquent de plus en plus les consommateurs soucieux de faire des économies et les distributeurs comptent bien en profiter. Les MDD, c’est un marché à plus de 40 milliards d’euros qui ne cesse de grossir.

Prenons un exemple concret : celui d’une simple soupe.

Dans les rayons des supermarchés, on trouve désormais des options de soupes de marque distributeur qui sont jusqu’à deux fois moins chères que leurs équivalents de marques nationales. Cette différence de prix, dans un contexte où chaque centime compte, a incité de nombreux consommateurs à se tourner vers ces alternatives plus abordables.

Capture des produits similaire, ici des soupes de légumes de marque nationale et de MDD vendues à des prix différents, passant du simple au double.

Cette différence de prix, dans un contexte où chaque centime compte, a incité de nombreux consommateurs à se tourner vers ces alternatives plus abordables.

Les chiffres ne mentent pas : les MDD ont enregistré une croissance spectaculaire, avec une augmentation de plus de 40% de leur part de marché. Ce succès n’est pas le fruit du hasard, mais plutôt le résultat d’une combinaison de facteurs qui rendent les MDD particulièrement attractives pour les consommateurs en période d’inflation.

Premièrement, il y a bien sûr le prix.

En période d’inflation, les consommateurs deviennent plus sensibles aux coûts et cherchent des moyens de réduire leurs dépenses. Les MDD, qui proposent généralement des produits à des prix inférieurs par rapport aux marques nationales, répondent parfaitement à cette demande.

Ensuite, il y a la question de la qualité des MDD.

Contrairement aux idées reçues, les MDD ne sont plus synonymes de produits bas de gamme. Au contraire, de nombreux détaillants ont investi dans l’amélioration de la qualité de leurs marques propres, offrant des produits qui rivalisent souvent avec les marques nationales en termes de goût, de saveur et de variété.

Capture des produits similaire, ici des soupes de légumes de marque nationale et de MDD vendues à des prix différents, passant du simple au double. Mise en avant des attributs/caractériques identique

Enfin, il y a la commodité.

Les MDD sont souvent disponibles exclusivement dans les magasins de détail qui les proposent, ce qui simplifie le processus d’achat pour les consommateurs. En choisissant une MDD, les consommateurs peuvent souvent éviter les déplacements supplémentaires vers d’autres magasins, ce qui est particulièrement précieux dans un contexte où le temps et les ressources sont limités.

Cependant, il est important de noter que cette tendance vers les MDD pourrait ne pas être durable à long terme. Alors que l’inflation fluctue et que l’économie se stabilise, les préférences des consommateurs pourraient évoluer. De plus, les marques nationales pourraient ajuster leurs stratégies de prix ou de marketing pour reconquérir une part de marché perdue.

En outre, dans ce paysage concurrentiel, la technologie joue un rôle crucial. Retail Shake offrent aux retailers la possibilité de comparer facilement les produits similaires. Grâce à notre outil, le comparateur de produits similaires, les détaillants peuvent analyser les prix, les caractéristiques et d’autres aspects des produits des marques nationales et des autres MDD. 

Capture d'écran de la solution Retail Shake : le comparateur de prix pour les produits similaire.

Cette analyse approfondie permet aux retailers de mieux comprendre le marché et de prendre des décisions éclairées pour rester compétitifs. En utilisant cet outil, les MDD peuvent continuer à prospérer et à offrir des alternatives attrayantes aux consommateurs soucieux de leur budget, tout en restant concurrentielles par rapport aux marques nationales.

En conclusion, l‘inflation a donné aux MDD une opportunité unique de briller, offrant des produits abordables, de qualité et pratiques dans un contexte économique difficile. Mais alors que l’économie mondiale continue de se remettre des chocs récents, seul le temps dira si le pouvoir des MDD est destiné à perdurer ou à s’estomper.

Séduire en images : L’importance cruciale de créer des fiches produits envoûtantes

Dans l’ère du numérique où l’expérience client est au cœur de toute stratégie commerciale, séduire les consommateurs devient un art subtil mêlant design, contenu et expérience utilisateur. Parmi les outils les plus puissants à disposition des entreprises pour atteindre cet objectif se trouvent les fiches produits. Ces dernières, souvent négligées ou considérées comme de simples descriptions fonctionnelles, sont en réalité des atouts de séduction à part entière, particulièrement lorsqu’elles sont richement illustrées et conçues de manière à captiver l’imagination de l’acheteur potentiel.

L’ère de l’image dans le e-commerce :

Dans le monde du commerce en ligne, l’image est reine. Les consommateurs sont habitués à naviguer à travers des sites web riches en visuels attrayants, où chaque produit est accompagné d’une série d’images captivantes. Dans cette jungle numérique où l’attention est une denrée rare, la qualité visuelle d’une fiche produit peut faire toute la différence entre un achat et une simple visite.

La puissance de l’attrait visuel :

Des études montrent que les images jouent un rôle crucial dans le processus d’achat en ligne. Des images de haute qualité, montrant le produit sous différents angles, dans différents contextes d’utilisation, permettent aux consommateurs de se projeter et de mieux évaluer l’article proposé. Une fiche produit bien illustrée peut susciter des émotions chez le visiteur, éveiller son désir et renforcer son engagement envers la marque.

Créer des fiches produits envoûtantes :

Pour créer des fiches produits véritablement envoûtantes, il est essentiel de soigner chaque détail. Voici quelques principes clés à prendre en compte :

  • Qualité des images : Les images doivent être nettes, bien éclairées et de haute résolution. 
  • Elles doivent montrer le produit sous tous ses angles et dans des situations d’utilisation réalistes.

Pour en savoir plus sur comment bien choisir les photos de vos fiches produits vous pouvez consulter notre article ici !

  • Mise en scène : La mise en scène des produits peut faire toute la différence. Utiliser des décors et des accessoires qui mettent en valeur l’article et permettent aux consommateurs de se projeter dans son utilisation.
  • Consistance visuelle : Assurez-vous que toutes les images sur votre site web ont une esthétique cohérente, qu’elles respectent la charte graphique de votre marque et qu’elles contribuent à renforcer votre identité visuelle.
  • Contenu informatif : En plus des images, les fiches produits doivent également contenir des descriptions détaillées et précises, mettant en avant les caractéristiques et les avantages du produit. Cette combinaison d’éléments visuels et textuels permet aux consommateurs de prendre des décisions éclairées.
  • Interaction utilisateur : Offrez une expérience interactive en permettant aux utilisateurs de zoomer sur les images, de voir le produit sous différents angles ou même de visualiser des démonstrations vidéo.

Le site du géant Apple est une référence incontournable, et il va de soi qu’il figure en tête de notre liste des exemples de fiches produit exceptionnelles. Chaque page du site mériterait d’être citée en exemple. Ce qui retient particulièrement notre attention, c’est le défilement astucieusement conçu sur les fiches produits. Il offre une exploration complète du produit, mettant en avant son design unique, ses différentes couleurs et ses fonctionnalités. L’équilibre parfait entre les textes, les images et les vidéos contribue à cette expérience immersive.

Conclusion

Dans un paysage numérique de plus en plus concurrentiel, la création de fiches produits envoûtantes est devenue un impératif pour toute entreprise cherchant à se démarquer et à attirer l’attention des consommateurs. Ainsi, en investissant dans la qualité visuelle de leurs fiches produits, les entreprises peuvent non seulement augmenter leurs taux de conversion. Mais aussi renforcer leur image de marque et fidéliser leur clientèle. À l’ère du e-commerce, séduire en images est une stratégie gagnante qui peut faire toute la différence entre le succès et l’échec.

L’essentiel à savoir sur votre veille tarifaire.

Avant de commencer, une définition de la veille tarifaire.

La veille tarifaire est une technique permettant à une entreprise, un distributeur ou une marque de surveiller régulièrement ou en permanence les prix pratiqués par ses concurrents sur le marché.

Il convient de comparer ce qui est comparable : prix TTC ou prix HT, prix avec ou sans frais de port, prix avec ou sans services inclus (ex : Amazon Prime ou Fnac+), prix dégressifs sur les sites B2B, etc.

Dernier point : cette veille tarifaire s’applique sur qui est visible des consommateurs, à savoir les prix de vente. Mais n’oublions pas qu’un commerçant analyse en parallèle ses prix d’achat afin d’optimiser ses marges. La structure des marges est parfois complexe car elle induit des notions du back-office achat et juridique : coefficient commercial, marge sur vente (« marge avant »), RFA, boni, et autres marges conditionnelles (« marges arrières »). Nous verrons cela dans un autre article.

Importance de la veille tarifaire pour une entreprise.

Aujourd’hui, il est important pour les distributeurs et les marques de rester compétitifs. Pour cela, il faut savoir ajuster sa politique de prix sur les produits qu’ils commercialisent. Et ce quelque soit le canal de distribution, que ce soit en magasin ou via Internet. Autrement dit, pour prendre les bonnes décisions, les marques doivent en permanence faire de la veille tarifaire, pour surveiller l’évolution des tarifs pratiqués par les distributeurs de leurs produits. De leur côté les distributeurs doivent surveiller les prix pratiqués de leurs enseignes concurrentes.

La veille tarifaire est donc indispensable pour développer sa stratégie commerciale de manière plus efficace.

Les 6 étapes de la veille tarifaire :

  1. Définition du périmètre concurrentiel
  2. Collecte des données
  3. Correspondance des produits (matching)
  4. Analyse
  5. Prise de décision
  6. Passage à l’action

Etape 1 sur 6 : Définition du périmètre tarifaire

La première étape de la veille tarifaire est de définir son périmètre tarifaire. Retail Shake vous permet de suivre les enseignes ou les marques qui vous intéressent. Pour cela, il suffit de cliquer sur le bouton « SUIVRE ».

Suivre une enseigne (ici l’enseigne Castorama) avec l’outil Retail Shake

Etape 2 sur 6 : La collecte de données

Retail Shake propose un outil de veille tarifaire intelligente. Nos robots scannent en temps réel les pages produits de ses clients et de leurs concurrents sur internet. Notre solution scanne plus de 17 000 marques et enseignes.

Par exemple, on trouve sur la photo ci-dessous les fiches produits d’une suspension de la marque Seynave dans 6 enseignes : Leroy Merlin Italy, Leroy Merlin France, Weldom et Brico. Ici, par exemple, le prix collecté est celui de la buy-box.

Les fiches produits d’une suspension de la marque Seynave dans l’outil Retail Shake.

Etape 3 sur 6 : Correspondance des produits (matching)

Notre intelligence artificielle récupère l’ensemble des catalogues produits commercialisés sur le marché. Puis elle établie automatiquement, une correspondances entre ces produits, c’est ce qu’on appelle le product matching. Pour cela, elle utilise les codes barres (GTIN, EAN, UPC), les références fournisseur et la reconnaissance des images. En cas de doute, Retail Shake calcule un score de similarité pour vérification.

Etape 4 sur 6 : L’analyse et vos indices de prix

Retail Shake calcule l’indice de prix pour votre enseigne et celui de vos concurrents. Vous êtes alors informés sur les enseignes concurrentes, le nombre de références communes avec elles ainsi que leurs indices prix.

Sur l’exemple ci-dessous, Retail Shake a calculé 48 indices prix pour Leroy Merlin. On remarque donc que l’enseigne ManoMano à 2828 références communes et un indice prix de +97.86 par rapport à Leroy Merlin.

Retail Shake a calculé 48 indices pricing pour l’enseigne Leroy Merlin

Etape 5 sur 6 : Prise de décision

Une fois que l’on a collecté et analysé les informations sur sa veille tarifaire, on a de meilleures connaissances sur son environnement. Cependant, la veille tarifaire brute ne suffit pas pour prendre les bonnes décisions sur le court et long terme. Il faut croiser ça avec des aspects quantitatifs (stock et distribution numérique) et qualitatifs (avis clients, photos et textes, merchandising).

C’est en associant les 4 grands domaines du Marketing mix : Price / Product / Place / Promotion, qu’une marque ou une enseigne est en capacité de prendre les bonnes décisions pour assurer son succès ou celui de son produit.

Exemples de prises de décisions liées à la l’analyse de la veille tarifaire, grâce à un outil comme Retail Shake :

  • Devoir baisser ses prix afin de rester compétitif.
  • Avoir l’opportunité d’augmenter ses tarifs en restant compétitif mais en augmentant ses marges commerciales.
  • Surveiller ses exclusivités et ses monopoles de distribution
  • Parfois, il sera crucial de renégocier les prix d’achat pour assurer votre compétitivité

Etape 6 sur 6 : Passage à l’action = changements de prix (« repricing »)

Enfin, la dernière étape : Le passage à l’action. Le passage à l’action, c’est tout simplement les choses à faire dans le back office (centrale ou magasin). Le repricing, le référentiel produit (Product Information Management), ERP (catalogue électronique).

Vous souhaitez optimiser vos gammes, prendre rapidement les bonnes décisions et avoir une photo temps réel de votre espace concurrentiel ?

Soldes: 3 bonnes raisons d’utiliser Retail Shake pendant les soldes ! 🛒🛍️

Cette année, les soldes d’hiver 2021 auront lieu du mercredi 20 janvier (au lieu du mercredi 6 janvier) au 16 février inclus et dureront 4 semaines.

Pendant les soldes, la concurrence est plus rude. Les prix sont cassés avec des réductions successives et importantes à chaque nouvelle démarque. Retail Shake devient alors votre meilleur allié pendant cette opération commerciale.

1 / Être mieux informé sur votre marché et vos concurrents !

Vous ne savez pas toujours où et comment sont demandés vos produits … Le succès des market-places a multiplié les canaux de distribution et Retail Shake est là pour vous aider ! 

En effet, au-delà de l’analyse des prix, Retail Shake vous permet de veiller également sur les avis clients, le merchandising, la géolocalisation de vos produits et les stocks de votre enseigne/marque ou ceux de vos concurrents. Cela vous permettra de savoir quels produits seront vendus par ces derniers et de connaître leurs politiques promotionnelles.

Capture d'écran de notre outil Retail Shake. On peut voir deux graphiques sur la concurrence. Tout d'abord le nombre de références et les indices prix.

2/ Augmenter votre marge !

Pendant cette période de soldes, il est important pour vous (distributeurs et marques) de rester compétitifs. Il devient alors indispensable d’ajuster votre politique de prix sur vos produits et ceux de vos concurrents, que ce soit sur internet ou en magasin.

Retail Shake, vous propose une veille tarifaire intelligente. L’outil scanne quotidiennement les pages de vos produits ainsi que celles de vos concurrents. Actuellement, notre solution scanne plus de 10 000 marques et enseignes.
Vous pouvez retrouvez ici toutes nos marques et enseignes indexées :
👉 Nos marques indexées : https://www.retailshake.com/marques-indexees/
👉 Nos enseignes indexées : https://www.retailshake.com/surveillez-plus-de-100-enseignes-indexees/

Une même référence de canapé vendues par 3 enseignes différentes. En un clin d'œil, on peut comparer le prix, les avis, les promotions et la photo du  produit.

Anticipez les mouvements du marché grâce à l’historique des prix.

Notre outil Retail Shake vous permet de voir rapidement l’historique des prix pour chaque produit. Vous pouvez suivre l’évolution de vos prix mais aussi, celles de vos concurrents et ainsi anticipez les mouvements du marché.

3/ Gagner en crédibilité auprès de vos consommateurs !

« Il n’y a qu’un patron : le client. Et il peut licencier tout le personnel, depuis le directeur jusqu’à l’employé, tout simplement en allant dépenser son argent ailleurs. »

Sam Walton – Industriel américain

Surveillez vos stocks.

Si pendant les soldes, vous avez un produit non-disponible, cela aura un impact négatif sur la qualité du service client. Cette rupture de stock peut engendrer une perte des clients, qui se tournent alors vers la concurrence. Retail Shake vous aide à géolocaliser vos stocks et à détecter les ruptures ou ceux qui sont restants. Vous êtes alertés quotidiennement sur la quantité et la valeur de vos stocks.

Maps qui permet de voir la quantité de stocks dans chaque magasin.

Si vous souhaitez en savoir sur la maîtrise de vos stocks, vous pouvez consulter notre articlé dédié à ce sujet.

Choisissez les bonnes photos pour vos fiches produits.

Il est inconcevable de vendre un produit sans avoir sa photo ou son illustration, surtout pendant une opération commerciale comme les soldes. C’est l’un des éléments les plus importants de votre site e-commerce. Les photos qui mettent en avant votre produit font partie des informations qui incitent le plus le consommateur à acheter, devant les avis-clients et la description des produits (jusqu’à 60% de ventes en moins si la photo est loupée !!).

Il ne faut pas oublier que les visiteurs de votre site ne peuvent ni toucher, ni voir vos produits. Leur seul moyen d’avoir une vision de votre produit passe avec les visuels de vos fiches. Il est donc indispensable d’avoir la meilleure photo principale. Retail Shake vous permet de visualiser les photos de vos produits mais aussi, celles de vos concurrents.

Surveillez vos avis clients.

Aujourd’hui, les clients vont sur internet pour trouver davantage d’informations sur une marque et sur ses produits, surtout en période de soldes. C’est 9 consommateurs sur 10 qui consultent les avis d’un produit avant de l’acheter. La qualité d’une réputation est un nouvel enjeu retail, pour le produit comme pour l’enseigne.
Grâce à Retail Shake, vous pouvez surveiller les avis clients sur vos produits, sur vos magasins, sur votre enseigne et les comparer à ceux de vos concurrents.

Graphique montrant la répartition des avis clients

Il devient indispensable de tout savoir, plus vite, mieux et avant les autres !

Tout ce que vous devez savoir sur l’optimisation du merchandising ! 😉💡

Définition du merchandising

Le merchandising regroupe l’ensemble des techniques d’optimisation ayant trait à l’allocation des surfaces d’exposition des produits dans les points de ventes (PDV) et à la présentation de ces produits aux consommateurs. Le but principal est de maximiser les ventes et d’optimiser votre gamme de produits.

L’agencement de votre magasin répond à des règles de merchandising pointues et influencent fortement le développement de votre commerce. Il s’agit d’une démarche marketing qui consiste à optimiser la présentation des produits afin d’être le plus rentable possible.

Capture d'écran de notre outil. On peut voir différentes photos de merchandising linéaires dans une enseigne.

Les piliers du merchandising

Merchandising de séduction

Désigne l’agencement d’un espace de vente en globalité. Cela passe de l’animation commerciale à la décoration de vitrine en passant par le mobilier d’agencement et la signalétique. Le principe est de séduire le client à travers un univers, une ambiance unique.

Merchandising de gestion

Cet axe désigne l’espace alloué aux linéaires en fonction de la surface de vente et de la largeur de l’assortiment. Bien positionner le produit est aujourd’hui essentiel pour être vu et acheté.

  • A quelle hauteur placez vous le produit que vous souhaitez vendre ?
  • Comment est-il placé par rapport au client ? En face, à hauteur des yeux ? Vers le bas (entrée de gamme) ou bien vers le haut (haut de gamme) ?
  • Comment le met-on en avant ? Décor sur le linéaire ?

Merchandising d’organisation

Désigne l’organisation d’un assortiment dans un point de vente par thème ou par famille de produits. Penser à rythmer la présentation pour éviter l’effet de masse uniforme. Actuellement l’assortiment se veut structuré, il doit raconter une histoire à travers le choix des coloris, des matières, etc…

Différentes étapes des aménagements du PDV (merchandising)

Tout d’abord, l’entreprise étudie le marché potentiel de la zone dans laquelle est situé le PDV puis évalue l’attractivité commerciale de ce dernier. Ensuite, elle se doit de préciser l’aménagement du PDV de manière à être la plus performante possible lors de son ouverture.

Ce travail nécessite une réflexion en 4 étapes :

  1. Définir l’assortiment proposé à la clientèle.
  2. Identifier la localisation des rayons dans le PDV.
  3. Implanter les produits dans les linéaires.
  4. Mettre en place une procédure de contrôle qui assure la meilleure rentabilité des linéaires.

1. Définir l’assortiment proposé à la clientèle

L’assortiment est constitué par l’unité commerciale des produits proposés par l’entreprise à ses clients. On l’appelle également mix-produit. Il doit être nécessaire et suffisant pour satisfaire les besoins des clients.

Il se définit à travers 3 dimensions :

  • Longueur : nombre total de références proposées par l’entreprise. Par exemple, tous les luminaires chez Leroy Merlin.
  • Largeur : nombre de besoins différents que l’assortiment pourra satisfaire. Par exemple, suspension, spot, lampadaire et applique murale.
  • Profondeur : nombre de possibilités différentes que l’entreprise a dans son assortiment afin de satisfaire un même besoin.

2. Mettre en place le linéaire dans le PDV

Pour mettre en place le linéaire dans le PDV, il faut définir des zones chaudes et des zones froides (fond du magasin, là où le client met le plus de temps pour aller), les zones de circulation, le sens des gondoles (positive ou négative), les zones attractives généralement dédiées à l’animation commerciale (tête de gondole, podium, table, silhouette sur mannequin).

Il est nécessaire également de savoir comment :

  • Inciter le client à se déplacer pour favoriser les achats imprévisibles et spontanés.
  • Eviter le vol et les démarques inconnues.
  • Limiter les manutentions.
  • Optimiser les quantités stockées préhensibles par le client pour faciliter le libre service.

3. La mise en place des produits

La surface occupée par un produit dans un linéaire se mesure en fonction de deux éléments. D’une par, le linéaire au sol qui concerne la longueur au sol occupée par le produits et le linéaire développé qui concerne, quant à lui, le nombre de niveaux occupés par le produit.

Le Visual merchandising est une activité qui s’occupe de l’organisation visuelle des zones de vente. Elle peut être définie comme l’art de mettre en scène les produits en conciliant des objectifs d’efficacité commerciale, d’esthétisme et d’image d’enseigne. Il s’appuie notamment sur la mise en place d’un book merchandising qui se doit d’être la référence de mise en œuvre avec des photos, des croquis, un planogramme et une nomenclature de l’agencement.

4. Optimisez votre merchandising en magasin

Les points de vente ont encore un très bel avenir devant eux. En effet, ils restent stratégiques dans le parcours client et garder votre client fidèle. Nous vous proposons une nouvelle façon de surveiller les bonnes et mauvaises pratiques de vos collaborateurs, comme celles de vos concurrents.

Retail Shake vous permet de partager vos best practices merchandising auprès de votre communauté (autre magasin, centrale, fournisseur…).

Capture d'écran de notre outil. On peut voir différentes photos de merchandising linéaires dans une enseigne.
Voici un exemple d’utilisation : 
Irwan, chef de rayon au Leroy Merlin Ajaccio, a publié sur Retail Shake des photos de ses linéaires luminaires. Sa communauté (la centrale et les autres magasins) peut aimer, commenter et partager ses réalisations. 

Vous souhaitez optimiser vos gammes, prendre rapidement les bonnes décisions et avoir une photo temps réel de votre espace concurrentiel ?