Tout ce que vous devez savoir sur l’optimisation du merchandising ! 😉💡

Définition du merchandising

Le merchandising regroupe l’ensemble des techniques d’optimisation ayant trait à l’allocation des surfaces d’exposition des produits dans les points de ventes (PDV) et à la présentation de ces produits aux consommateurs. Le but principal est de maximiser les ventes et la rentabilité des produits.

L’agencement de votre magasin répond à des règles de merchandising pointues et influencent fortement le développement de votre commerce. Il s’agit d’une démarche marketing qui consiste à optimiser la présentation des produits afin d’être le plus rentable possible.

Capture d'écran de notre outil. On peut voir différentes photos de merchandising linéaires dans une enseigne.

Les piliers du merchandising

Merchandising de séduction

Désigne l’agencement d’un espace de vente en globalité. Cela passe de l’animation commerciale à la décoration de vitrine en passant par le mobilier d’agencement et la signalétique. Le principe est de séduire le client à travers un univers, une ambiance unique.

Merchandising de gestion

Cet axe désigne l’espace alloué aux linéaires en fonction de la surface de vente et de la largeur de l’assortiment. Bien positionner le produit est aujourd’hui essentiel pour être vu et acheté.

  • A quelle hauteur placez vous le produit que vous souhaitez vendre ?
  • Comment est-il placé par rapport au client ? En face, à hauteur des yeux ? Vers le bas (entrée de gamme) ou bien vers le haut (haut de gamme) ?
  • Comment le met-on en avant ? Décor sur le linéaire ?

Merchandising d’organisation

Désigne l’organisation d’un assortiment dans un point de vente par thème ou par famille de produits. Penser à rythmer la présentation pour éviter l’effet de masse uniforme. Actuellement l’assortiment se veut structuré, il doit raconter une histoire à travers le choix des coloris, des matières, etc…

Différentes étapes des aménagements du PDV (merchandising)

Tout d’abord, l’entreprise étudie le marché potentiel de la zone dans laquelle est situé le PDV puis évalue l’attractivité commerciale de ce dernier. Ensuite, elle se doit de préciser l’aménagement du PDV de manière à être la plus performante possible lors de son ouverture.

Ce travail nécessite une réflexion en 4 étapes :

  1. Définir l’assortiment proposé à la clientèle.
  2. Identifier la localisation des rayons dans le PDV.
  3. Implanter les produits dans les linéaires.
  4. Mettre en place une procédure de contrôle qui assure la meilleure rentabilité des linéaires.

1. Définir l’assortiment proposé à la clientèle

L’assortiment est constitué par l’unité commerciale des produits proposés par l’entreprise à ses clients. On l’appelle également mix-produit. Il doit être nécessaire et suffisant pour satisfaire les besoins des clients.

Il se définit à travers 3 dimensions :

  • Longueur : nombre total de références proposées par l’entreprise. Par exemple, tous les luminaires chez Leroy Merlin.
  • Largeur : nombre de besoins différents que l’assortiment pourra satisfaire. Par exemple, suspension, spot, lampadaire et applique murale.
  • Profondeur : nombre de possibilités différentes que l’entreprise a dans son assortiment afin de satisfaire un même besoin.

2. Mettre en place le linéaire dans le PDV

Pour mettre en place le linéaire dans le PDV, il faut définir des zones chaudes et des zones froides (fond du magasin, là où le client met le plus de temps pour aller), les zones de circulation, le sens des gondoles (positive ou négative), les zones attractives généralement dédiées à l’animation commerciale (tête de gondole, podium, table, silhouette sur mannequin).

Il est nécessaire également de savoir comment :

  • Inciter le client à se déplacer pour favoriser les achats imprévisibles et spontanés.
  • Eviter le vol et les démarques inconnues.
  • Limiter les manutentions.
  • Optimiser les quantités stockées préhensibles par le client pour faciliter le libre service.

3. La mise en place des produits

La surface occupée par un produit dans un linéaire se mesure en fonction de deux éléments. D’une par, le linéaire au sol qui concerne la longueur au sol occupée par le produits et le linéaire développé qui concerne, quant à lui, le nombre de niveaux occupés par le produit.

Le Visual merchandising est une activité qui s’occupe de l’organisation visuelle des zones de vente. Elle peut être définie comme l’art de mettre en scène les produits en conciliant des objectifs d’efficacité commerciale, d’esthétisme et d’image d’enseigne. Il s’appuie notamment sur la mise en place d’un book merchandising qui se doit d’être la référence de mise en œuvre avec des photos, des croquis, un planogramme et une nomenclature de l’agencement.

4. Optimisez votre merchandising en magasin

Les points de vente ont encore un très bel avenir devant eux. En effet, ils restent stratégiques dans le parcours client et garder votre client fidèle. Nous vous proposons une nouvelle façon de surveiller les bonnes et mauvaises pratiques de vos collaborateurs, comme celles de vos concurrents.

Retail Shake vous permet de partager vos best practices merchandising auprès de votre communauté (autre magasin, centrale, fournisseur…).

Capture d'écran de notre outil. On peut voir différentes photos de merchandising linéaires dans une enseigne.
Voici un exemple d’utilisation : 
Irwan, chef de rayon au Leroy Merlin Ajaccio, a publié sur Retail Shake des photos de ses linéaires luminaires. Sa communauté (la centrale et les autres magasins) peut aimer, commenter et partager ses réalisations. 

Vous souhaitez optimiser vos gammes, prendre rapidement les bonnes décisions et avoir une photo temps réel de votre espace concurrentiel ?

Offre d’emploi : Tech Lead / futur CTO

Retrouvez notre offre d’emploi sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/jobs/view/2005421142/

Que faisons-nous chez Retail Shake ?

Retail Shake donne des super-pouvoirs aux professionnels du retail !

C’est une application sur abonnement (SaaS) dédiée aux pros de la grande distribution (généraliste ou spécialisée), aux marketplaces ainsi qu’aux marques, quelque soit leur domaine d’activité ! Elle permet aux équipes de suivre leur positionnement et leur marketing-mix (4P) sur le marché et d’être alertées en temps réel : prix, promos, stocks et photos…

Nous venons de finaliser notre première levée de fonds, et avons maintenant les moyens de nos ambitions ! Depuis 18 mois, le fondateur, Irwan, a construit l’architecture technique avec ses petits bras et formé 3 développeurs juniors pour lancer l’équipe. Nous recherchons maintenant un tech lead talentueux et ambitieux pour rejoindre l’aventure et nous aider à accélérer.

Notre stack tech :

  1. Web Front et back-end : PHP, Javascript, MySQL (+ Bootstrap, jQuery, Smarty, Leaflet), Apache SolR, Spark
  2. Mobile : React Native (Expo)
  3. Scraping : Scrapy, Selenium, Python
  4. Reconnaissance d’image et machine learning : Tensorflow, OpenCV
  5. Serveurs : DigitalOcean, Amazon AWS, OVH.
  6. Environnement : GitHub, Visual Studio Code, Slack
  7. Monitoring et QA : Uptime Robot, Selenium

Vous serez responsable de…

  • Build : animer la roadmap, stratège de l’architecture et de la conception générale de la plate-forme, être à l’écoute des besoins, construire et écrire le code des évolutions
  • Deploy : animer l’intégration continue des applis et des data (actions GitHub et scripts)
  • Run : exploiter une plate fiable, stable, disponible, sécurisée
  • Management : être le référent incontesté de l’équipe de développeurs et les faire grandir

En fonction de vos compétences, de vos ambitions et de votre projet professionnel, vous pourrez éventuellement devenir CTO associé.

Vos aptitudes et compétences

  • Esprit d’entrepreneur : motivé, ambitieux, visionnaire et aussi pugnace
  • Passionné de tech : être à la fois stratège et pragmatique tout en étant en veille
  • Sens du contact client : écouter les besoins, participer aux avant-ventes
  • Autonomie / rIgueur : livrer de la qualité, à temps, dans le budget
  • Goût du management : être leader, dévoué et aimer faire grandir son équipe
  • Une expérience dans le retail serait un vrai plus

Les conditions

Rémunération : 35-50K€ en fonction de votre profil + possibilité de primes et BSPCE (participation au capital)

Lieu : Euratechnologies (Lille) + télétravail

Durée : CDI.

Le process de recrutement

En 3 étapes : 

  1. Rencontrez le fondateur, Irwan
  2. Rencontrez l’équipe tech : Christophe, Clémence et Philippe
  3. Une journée d’essai au bureau (Euratechnologies Lille) avec test technique